Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Jun

Prise de Risques, vraiment?

Publié par Lhyn  - Catégories :  #Société

J'ai eu une epiphanie, il y a de cela quelques heures.

J'ai discuté avec quelqu'un convaincu que parce qu'un entrepreneur ou un actionnaire prend des risques: ils doivent être payés et retribués pour leurs prises de risques.

Lui opposant le fait qu'il n'y a plus de réelle prise de risques depuis maintenant presque 30 ans, j'ai eu droit au laius du "oui, mais sans patrons, pas de boulots" ou encore "oui mais ces entreprises ont commencées petites".

Qu'une entreprise ai commençé petite, probable, en revanche sans patrons pas de boulots: là je me marre fortement, car on a vu que si les gens avaient accès aux outils et autres moyens, ils créaient eux même les objets et autres dont ils avaient besoins, creer est deja un boulot en soi, et une simple allocation universelle permettait a tous de creer de la valeur ajoutée non pas pour eux meme uniquement mais également pour l'ensemble humain (de leurs villages, villes ou autres).

Et c'est ce que ne comprends pas la majorité des crétins qui pensent que toute prise de risque doit être rémunérées.

Ah? et depuis quand?

Allez au boulot, allez a l'ecole, faire des etudes, est une prise de risques...creer une entreprise est une prise de risque, etre actionnaire ou faire du crowfunding est une prise de risque. Soit disant le projet peut ne pas aboutir.

Ah donc, on a l'echec....et c'est là que cela coince justement: l'echec et ses conséquences.

Quand je parlais de prise de risques, je parlais surtout que si prise de risques il y a, il n'y avait plus aucune conséquences (sauf pour le commun des mortels: petite et moyennes entreprises donc), et encore car meme eux, font tout pour eviter les conséquences de leurs risques.

Des preuves?

- l'Actionnariat qui démontent et devorent l'entreprise de l'interieur quand leurs prises de risques sont un echec, detruisant l'entreprise pour se rétribuer, plutot que de lui laisser le temps (donc long termes) de s'affirmer sur un plan B (comme toute bonne entreprise doit le faire).

- Le fait que Ford disait qu'un patron ne doit jamais etre payé plus que 40 fois ce qu'un employé est payé...on vois la realité: 400 a 1200 fois plus, et je ne parlerais même pas du fait que l'echec de l'entreprise est subie non par le patronat et les cadres mais par les employés, suffit de voir les grosses entreprises en général: tu as été naze? ho pas grave, on te vire 1 ans apres avec un enorme parachute doré. Moi, qui suis restauratrice, si je me loupe c'est l'endettement et la rue....ca vous donne le topo.

- On est en democratie soit disant, tout le monde peut se présenter....ah donc, mais pourtant on viens me dire que si j'ai le droit, personnes ne m'entendra car je n'ai pas l'argent....donc on est bien en ploutocratie a partir du moment ou ma voix n'as aucune incidence, contrairement a l'Argent. Et y en a pour penser et dire que cela c'est de la démocratie hein !....ce sont de bons cons.."sommateurs"....

- La prise de risque boursiere est soit disant normale...bizzare, quand les gens crèvent de faims, y compris la classe moyenne, là, tout de suites, le discour est différent. Ben voyons...en general, chassez le naturel, il revient au galop: en clair, dès que ces gens retrouvent un niveau de vie normal, ils soutiennent de nouveau ce qui les a broyés eux et leurs enfants.

- La bourse ou la prise de risque c'est comme le lotto selon moi: tu joues, tu peux gagner comme perdre, sauf que dans les faits, les dés sont pipés: 1° la majorité des gens qui se lancent en affaires font une étude de marché, voire même et très souvents, veulent des garanties que cela rapporteras. 2° Ils ne se lancent que quand ils sont sur que cela fonctionnera....Donc soit dans un truc porteurs (nouvelles technologies) soit dans un marché de niche ou en manque (comme dans les années 50-60). Me dire que toutes prises de risques doit etre rémunérées est un non sens: tu te loupes, ca ne fonctionne pas: tant pis, tu dois accepter de perdre, et c'est là le problème: les gens qui prennent ces risques refusent de jouer le jeu en général, et refuse de subir les conséquences de leurs choix.

Les conséquences? C'est pour le peuple voyons, pour le petit entrepreneur bouffé par les taxes, pas pour le mec qui vient de la haute et qui brasse des millions ou dont la famille est rentière.

Je vous conseille le blog de paul Jorion concernant les causes conséquences des prises de risques boursiere et l'entrepreunariat.

Mais cela m'enerve d'entendre des mecs dirent que toute prise de risque doit être rémunérée:il y a une limite a la remunération a mon sens (la survie de l'entreprise) et une limite a l'indécence (bouffer l'existence de ceux qui font vivre l'entreprise). Creer une entreprise et se retrouver endettés par les actionnaires avant même d'avoir mis un pied sur le marché: il y a un sacré problème.

Ensuite autre problème et non des moindres: le fait qu'on ne vois que la rémunération a cours termes, car soit disant le long termes est trop dangereux et risqués. Ben voyons, sauf que sans véritable actionnariats de long termes comme autrefois: il y a le problème tels qu'actuellement: aucune avancées réelles technologiques ou médicales sauf pour des trucs porteurs (et encore). La robotique n'as pas été inventée pour libérer l'homme, elle l'as été pour le remplacer et servir les interêts d'un petit pourcentage d'humains ultra blindés.

Pourtant j'aime la robotique et la cybernetique, je crois que la science peut mener au bien de l'humanité. Mais a partir du moment ou tout cela ne sert que l'interet d'un petit nombre, ce ne sera jamais que la débandade pour la majorité des gens. D'ailleurs, la classe moyenne aisée tellement persuadée de la veracité des slogans qu'on lui a mis en tête, je suis curieuse de voir comment ils vont s'en sortir quand ils seront virés pour une machine et qu'ils se retrouveront sans rien, sans pouvoirs donner a bouffer a leurs mioches.

La classe moyenne est fautive de ce qui lui arrive, idem des nouveaux pauvres pour beaucoups, si on doit se battre, il faut redéfinir les regles de vie et de travails, sans cela, c'est la majorité de l'humanité qui crévera tandis qu'une minorité vivra comme des parasites sur le dos de la majorité....ah ben tiens, comme pas mal d'actionnaires tiens, qui vide de leurs substances les entreprises ou les endettes a mort avant de les detruires...

Prise de Risques, vraiment?
Commenter cet article

À propos

Projet de vie